La greffe de cheveux concerne toutes les techniques permettant chez l’homme comme chez la femme, de rendre à la chevelure une densité esthétique ou de couvrir des zones dégarnies avec les propres cheveux du patient. C’est une procédure autologue et maitrisée.

La greffe de cheveux FUE concerne la procédure d’extraction folliculaire par prélèvement direct. L’intérêt de cette procédure est l’absence de cicatrice linéaire et donc de traces immédiatement visibles de l’intervention. La FUE est possible chez l’homme comme chez la femme, mais est surtout utilisée chez l’homme souhaitant garder une liberté de chevelure (possibilité de porter les cheveux très courts).

La greffe de barbe, par prélèvement FUE et implantation BHT (Body Hair Transplantation), consiste à prélever les unités folliculaires des cheveux puis les transplanter sur la barbe. Cette opération de greffe donne des résultats à vie et parfaitement satisfaisant en une seule intervention dans la plupart des cas

QUELLE TECHNIQUES DE GREFFE POUR MES CHEVEUX?

 

La FUE – Sans cicatrice linéaire

Greffe cheveux FUE

La technique FUE (Follicular Unit Extraction) a révolutionné le monde de la chirurgie capillaire en éliminant le principal inconvénient des techniques de greffes de cheveux antérieures : la cicatrice linéaire. Avec le FUE, l’extraction des bulbes pileux ne nécessite plus de laisser une cicatrice qui reste un stigmate de l’intervention (même si la cicatrice d’une FUT est fine). C’est la technique dite: « Sans cicatrice ». Cette technique utilise des punchs (lames cylindriques) pour isoler le bulbe directement dans le cuir chevelu du patient, et ainsi extraire les follicules qui produisent les cheveux. La taille de ces punchs (de 0,7 à 0,9 mm de diamètre) est tellement petite que la peau se referme en quelques heures et quasiment aucunes traces visibles ne restent sur la peau.

La FUT – Sans tonte, cicatrice indécelable

Implants capillaires FUT

La FUT consiste à isoler sous microscope les unités folliculaires du patient à partir d’une fine bandelette préalablement prélevée. Les greffons sont ensuite réimplantés un par un sur les zones chauves ou dégarnies du crâne. En FUT, les greffons sont extrait chirurgicalement de la bandelette prélevée à l’arrière du scalp du patient. Afin d’éviter tout traumatisme aux unités folliculaires, la bandelette donneuse est enlevée en une seule pièce. Pendant que les unités folliculaires sont extraites de la bandelette, les bords du prélèvement sont ensuite suturés en suture trichophytique, ce qui ne laisse rend la cicatrice indécelable dans 80 % des cas. Une chevelure à 1 cm est en général possible après une FUT. Il est moins certain qu’il soit possible porter les cheveux plus court par contre.

La DHI – Greffe de cheveux

BHT greffe de barbe

Le terme DHI désigne un variante de la FUE qui différencie principalement l’étape d’implantation. L’intégralité de la phase d’extraction est la même qu’en FUE. C’est à dire qu’il n’y a aucune différence de cicatrices au niveau de la zone donneuse. Pour l’implantation, la DHI va utiliser un outil spécial qui va réaliser l’incision et le placement de la greffe dans le même temps. Bien que l’on puisse penser que réaliser les deux étapes d’incisions et de placement dans le même mouvement pourrait faire gagner du temps, il n’en est rien, car l’étape de chargement du stylet d’implantation ( implanteur Choï) demande un temps supplémentaire qui équivaut au temps gagné par la convergence des étapes d’incisions et de placement. L’implanteur Choï est un stylet d’implantation plutôt réservé aux cheveux droits, qui a été inventé en 1991 par le Dr Choï (Corée Du Sud). L’avantage de l’implanteur Choï est de limiter la manipulation de la greffe pour minimiser son traumatisme. La DHI est disponible parmi les offres Esthetic Planet.

La BHT – Greffe de barbe

BHT greffe de barbe

La greffe de barbe, mêle la FUE et la BHT (Body Hair Transplantation). L’intervention consiste à prélever les unités folliculaires des cheveux puis les transplanter sur la barbe. La vitesse de la repousse d’un cheveu est proche de celle d’un poil de barbe. La transplantation de barbe permet de corriger différents défauts, et bien entendu en premier lieu de corriger un visage imberbe. La transplantation de barbe est utilisée aussi pour combler de la densité insuffisante, cicatrices, trous dans la pilosité ou redessiner la forme de barbe.

L’utilisation du PRP dans la greffe capillaire

Greffe capillaire PRP plasma enrichi en plaquettes

Le PRP (plasma enrichi en plaquettes) est la nouvelle innovation de la chirurgie capillaire. Après avoir été testé depuis plusieurs années, le résultat de l’utilisation du PRP dans les différentes étapes de la greffe de cheveux est maintenant évident. Cette utilisation améliore la qualité de la greffe de cheveux dans la cicatrisation, le postopératoire et diminue le traumatisme chirurgical des greffons. Le PRP est une substance naturelle qui est obtenue depuis le sang du patient. Une simple prise de sang suffit à réaliser le PRP pour une intervention de chirurgie capillaire. Le PRP est obtenu en centrifugeant le sang afin de concentrer toutes les plaquettes contenues naturellement dans le plasma. Le plasma et les plaquettes sont deux éléments distincts. Ce plasma à haute concentration de plaquettes est utilisé en hématologie, en orthopédie, en chirurgie esthétique et reconstructrice depuis de nombreuses années.