Plus précis, moins de risques infectueux et inflammatoires liés au microkératome (en Lasik classique), plus effcace sur les cornées fines, optez pour le iLASIK™, la technique 100% laser, pour corriger la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme ! La procédure iLASIK™ est réalisée du début à la fin au laser. Cette avancée est devenue l’une des plus importantes en chirurgie réfractive. Ainsi beaucoup de patients qui ne conviennent pas à un Lasik classique sont de meilleurs candidats en iLASIK™.

Qu’est-ce que la procédure iLASIK™ ?

Le iLASIK™ associe principalement le laser Femtoseconde, le laser Excimer pour la réalisation d’un laser personnalisé. Contrairement à une intervention Lasik classique où la découpe du capot cornéen peut se faire à l’aide d’une lame mécanique appelée microkératome, le iLASIK™ est 100% laser, plus sûr et plus sécure. La Nasa et l’US Army ont approuvé cette méthode pour leurs astronautes et leurs pilotes.

SUITE OPERATOIRES

Après l’intervention, des lunettes de protection vous seront fournies à la clinique. Elles permettent de protéger et d’éviter les contacts directs avec les yeux. Durant les premières semaines, certaines consignes sont à respecter comme ne pas se frotter les yeux et ne pas s’exposer au rayonnement solaire. Il est important d’utiliser régulièrement les gouttes afin que votre cornée reste en bonne santé.

La récupération visuelle suite à l’intervention est rapide, le retour au quotidien est possible dès le lendemain. Si vous travaillez dans un milieu poussiéreux ou à risque élevé d’infection, vous devez attendre une semaine avant le retour au travail. La conduite automobile est possible dès le lendemain de l’intervention. La reprise du sport est possible après 1 semaine.

Pendant les 4-5 heures qui suivent l’intervention, votre vision sera floue. Vos yeux seront très sensibles à la lumière et au toucher. Cette sensibilité s’estompera progressivement dans les 3 mois suivant l’intervention.

Il est normal de ressentir un assèchement des yeux après la chirurgie, celui-ci dure en général 3 mois. Suivant l’assèchement des yeux, des symptômes peuvent se manifester : sensation de grains de sable dans les yeux, brûlures, yeux collés au réveil, vision voilée, éblouissement. Les larmes artificielles pendant les premiers mois permettent de diminuer ces symptômes.